Bibliographie – Webographie

Pour plus d’informations:

-Le Douarin Laurence et Caradec Vincent, « Les grands-parents, leurs petits-enfants et les « nouvelles » technologies… de communication », Dialogue, 2009/4 n° 186, p. 25-35.

Texte qui étudie les différents usages et rôles des TIC entre les grands-parents et les petits-enfants. Ainsi ce texte va à l’encontre des stéréotypes sur une circulation du savoir numérique unilatéral des “jeunes” vers les “seniors” au travers d’enquêtes de terrains. Intérêts pour monter le MOOC : permet des reverser les stéréotypes et de montrer les différentes utilisations des TIC et les relations qu’elles permettent. Délivre de nombreux exemples, comme le rôle de Skype pour surmonter l’éloignements ou au contraire couper au cours les conversations et éviter les conversations dans le cadre de visite, de rencontres “réelles”.

-Lobet-Maris Claire, « Âge et usages informatiques », Communications, 2011/1 n° 88, p. 19-28.

Par le biais de la sociologie des usages, l’auteur montre la disparition de la scène “adultes” dans les représentation et cible du WEB au profits  de “la jeunesse” ou des “ seniors”. L’auteur se pose contre ces désignations de groupes et d’utilisateur du WEb selon la génération : c’est une approche trop normative. Elle se penche sur la scène offerte par le WEB comme lieu de construction identitaire ,et sur le personal branding. Ce texte peut nous servir d’appuis pour monter un cours ou l’élève serait confronté au personal branding : il devrait à l’issue du cours faire de son facebook une “marque” par le gain d’amis et la mise en avant de certains intérêts ,des photos ….Il serait intéressant de voir à quel tranche d’âge appartiennent les amis gagnés et voir si l’élève l’avait prévu selon ces choix lors de la construction de son profil.

-Dupagne Dominique, « E-santé », Communications, 2011/1 n° 88, p. 57-6

Internet comme première ressource d’informations médicales caractérisé à travers ce qui est appelé Médecine 2.0 et l’avènement de la démocratie sanitaire. Grâce à ce nouveau système de connaissance, l’internaute devient un patient au sein d’une communauté de patients très hétérogène. Effectivement, nous comprenons que les personnes âgées ne sont pas les seules à la recherche d’informations détaillées sur leurs inquiétudes ou maladies.

-Granjon Fabien, « Fracture numérique », Communications, 2011/1 n° 88, p. 67-74.

Sur la fracture numérique lié à l’informatique connecté. Ce texte ne traite pas directement des personnes agées, mais des “non-utilisateurs” où l’on peut dire que les personnes agées sont les plus représentées. Granjon montre que la non-utilisation des services numériques entraîne un désavantage social. Les usages les plus utiles dans la vie quotidienne sont “socialement très mal distribué”. L’auteur précise bien que le “non-usage” ne se réduit pas au fait de ne pas posséder d’ordinateur ou autres outils numériques, mais au fait de ne pas faire une utilisation complète des outils à disposition pour le “bien-être quotidien”.

-Auray Nicolas, « Solidarités », Communications, 2011/1 n° 88, p. 159-167.

Notion de webconsolateur : peut être un appui théorique pour construire un cours. Possible utilisation du WEB comme lieux de consolation de soulagement et de refuge. Lieux de partage d’expérience: communauté WEB comme nouvelle interlocuteur.

-Denouël Julie, « Identité », Communications, 2011/1 n° 88, p. 75-82.

Webographie

https://www.youtube.com/watch?v=aqaaHE2L9Bo :

Remix culture faite par des papys. Reprise et réapropriation des derniers tubes. Ici Rihanna est “revisitée”.

http://www.hyperolds.com/ :

Albertine Meunier monte “Hyperolds” au départ sur Paris autour de rencontre ou les personnes âgées se familiairise au WEB et TIC les plus pointus. Aujourd’hui l’expérience se développe dans d’autres régions et on peut suivre sur le site les nombreuse innovations auxquelles se familiarise le groupe.

 

http://www.epn-ressources.be/bridge-the-gap-reduire-lecart-numerique-entre-generations

Programme Européen Leonard De Vinci, qui vise à réduire l’écart numérique entre génération en tirant parti des compétences de chacun pour faire un échange de compétences.

http://www.netpublic.fr/2014/03/l-informatique-et-internet-explique-aux-seniors/

Livre édité pour apprendre aux seniors à se servir de l’informatique. Insiste bien sur le fait que c’est fait par des seniors, pour des seniors, et sur la simplicité du vocabulaire.

http://3goldensisters.com/

Ces trois grands mères d’origine Italienne ont été mise en vedette aux Etats-Unis par Oprah Whinfrey. Elles postent régulièrement des vidéos sur You Tube ou elles réagissent commentent et se réaproprient des événements autour de la culture pop ( le Twerk de Miley Cyrus ou récemment un commentaire des paroles Drunk in love de Beyonce)

http://www.youtube.com/watch?v=sXFkxzPk3h8 Promus par L’ IIM , cette vidéo reverse les stéréotype de la génération web “jeune” sur un ton humoristique. C’est la mami qui remet le blog de son petit fils au goût du jour révélant une véritable maîtrise de la technique et des codes actuels !

http://www.gaite-lyrique.net/evenement/game-older-4

Faire découvrir les jeux vidéos aux personnes agées, pour réduire l’écart entre leurs petit-enfants et eux. Montre une volonté d’établir une compréhension entre les générations.

http://www.histoiresordinaires.fr/Avec-Monique-les-eleves-decrocheurs-forment-les-vieux-a-Internet_a573.html

Forme d’échange entre les élèves en échec scolaire qui apprennent aux personnes agées à se servir d’Internet. Chacun apporte son experience à l’autre pour aider à s’intégrer à la société.

+ Article dans “Notre temps”

http://www.netpublic.fr/2013/03/guide-bien-utiliser-votre-ordinateur/

 

+ sur le non-usages des TIC

http://questionsde

communication.revues.org/281

+ conférence d’une spécialiste sur la fracture numérique

http://www.netpublic.fr/2012/10/conference-de-eszter-hargittai-mardi-16-octobre-paris-quelles-competences-et-quelle-culture-numerique-pour-les-digital-natives/#more-6236

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>