Séquence 1

 

LE NOMADISME DANS L’HISTOIRE: LES TOUAREGS

Les Touaregs sont un peuple Berbère, habitant l’Afrique du Nord, dans les régions montagneuses du Sahara,depuis la préhistoire. On les a souvent appellés « hommes bleus » à cause de la couleur de leurs vêtements. et vivent principalement dans les régions montagneuses du Sahara. A l’époque des explorateurs, avant le début de la colonisation par la France au 19ème siècle on les surnommait « seigneurs du désert » Ils sont entre 1 et 3 millions divisés en plusieurs tribus, chacune sous la conduite d’un chef, l’Amenokal.

Le Sahara, qui s’étend sur 8 millions de km2 (ce qui fait plus de 15 fois la France) de l’océan  Atlantique à la mer rouge sur plus de 5000 km. Il représente un quart du continent Africain et offre de nombreux paysages. En effet, le Sahara, qui signifie désert en arabe, est modelé tour à tour de grands massifs dunaires : les ergs, de vastes plateaux : les hamadas, de plaines caillouteuses : les regs, et de grands massifs de montagnes déchirées pouvant atteindre les 3000 mètres. Les Touareges ont toujours parcouru avec leurs caravanes une immense région que les français ont commencés à découper par des frontières en 1905.

En 1960, leur gigantesque territoire a été morcelé quand on a tracé les frontières entre les nouveaux pays africains qui étaient auparavant des colonies de France. En 1974, l’Algérie a interdit le commerce par les caravanes nomades. Ensuite ce sont le Mali et le Niger qui ont entamés un conflit avec les Touarges. A la suite des sécheresses de 1973 et 1986 et des problèmes politiques, certains groupes sont allés jusqu’au Soudan et en Mauritanie pour se réfugier.

De plus en plus les touaregs ont commencés à s’installer dans des bidonvilles autour des grandes villes, ils deviennent sédentaires malgré eux. Dans cette situation ils perdent leur culture nomade. Certains pensent que pour s’adapter au monde moderne, recevoir une éducation complète, trouver de nouveaux emplois la solution serait de devenir semi-nomades, c’est à dire de s’établir dans un endroit fixe et d’y faire de l’agriculture, d’accompagner des touristes camper dans le désert ou ce genre d’attractions touristiques mais tout en continuant à rester nomades avec leur bétail.

Pour se déplacer le long des pistes de puits en puits et de pâturage en pâturage, ils doivent franchir les frontières qui séparent l’Algérie,la Mauritanie,le Mali, le Niger et le Burkina Faso. Concernant leur langue, ils utilisent le dialecte tamashek, langue écrite dans un alphabet particulier. On trouve à travers le désert des roches gravées depuis des siècles de paroles en tamashek. On voit aussi des textes écrits sur de l’os ou du cuir car le papier n’est pas une matière ordinaire pour les Touaregs. Les mères ont un rôle fondateur dans l’éducation et dans la tribu en général, elles apprenent à leu enfants à écrire.

Concernant leur lieu de vie, ils vivent sous tente, la khaïma. Les toiles de tente sont fabriqués en poil de chameau et de chèvre. Puis pour l’aménagement ils y installent du petit mobilier comme des coussins, plateaux, réchauds… Au niveau culturel les grands rassemblements voient arriver de toutes les directions des tribus qui participent à des courses de dromadaires. De nos jours, le tourisme a fait renaître les festivals, surtout les rencontres musicales en Algérie, au Niger et au Mali. Les grands mariages sont aussi l’occasion de cérémonies où chacun se pare et apporte des cadeaux. La mariée reçoit en dot de sa famille une tente avec tout ce qu’il faut pour y vivre. En cas de divorce, l’homme s’en ira, et c’est la femme qui gardera tout. Comme tout les peuples nomades ils ne se déplacent qu’avec ce qui leur est vraiment nécessaire, et qui peut se transporter facilement. Ils fabriquent donc des objets utiles au quotidien, et pour les fêtes également. Tout leur objets en cuir sont décorés de motifs aux couleurs vives, agrémentés de longues franges, ils cultivent l’art de l’artisanat, ils créent aussi des sacs, fourreaux de couteaux, selles de dromadaires, sandales… Des bijoux sont représentatifs de chaque tribus, les orfèvres fabriquent et cisellent , en utilisant des métaux comme l’argent ou le cuivre, des boucles d’oreilles,colliers,bracelets,broches… Une croix d’argent permet de reconnaître à quel groupe chacun appartient également.

Dans cette époque de mondialisation et les conflits qui déchirent certaines tribus, le peuple Touareg présente néanmoins un véritable métissage culturel et racial avec les populations Arabes et noires d’afrique sub-saharienne. Pour une grande majorité, ils ont abandonné le mode de vie nomade pour un mode plus sédentaire, en s’installant dans les grandes villes en bordure du Sahara comme Agadez au Niger.

Comment appelle-t-on les touaregs?

Sur combien de kilomètres s'étant le désert du Sahara?

Des sécheresses ont eu lieu en quelle année?

En cas de divorce qui garde tout chez les touaregs?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>