Introduction

A travers ce MOOC nous nous sommes intéressés au cinéma, en l’occurrence le cinéma d’horreur et d’épouvante. Il aborde la thématique de la gestion de la peur et du suspens (et celle d’une critique parfois de la société). Ce genre a la particularité de pouvoir s’adresser à un public large, confondant plusieurs générations telles les adolescents, avec des films qui leurs sont personnellement destinés avec les « slashers ». Mais les films d’horreurs peuvent également faire frémir les plus aguerris d’entre nous. Il s’agit de s’adresser à des amateurs comme à des passionnés de cinématographie, avec les films d’auteurs. Le film d’horreur dépasse les frontières de l’Occident vers l’Orient avec les films asiatiques sur lesquelles nous avons décidés de nous pencher.

Notre démarche a pour objectif de montrer que le cinéma d’horreur ce n’est pas seulement de la violence gratuite, du sang à profusion,comme on peut le voir dans certains films. C’est surtout un genre qui a une histoire, des réalisateurs de référence, des codes cinématographiques qui reviennent (que ce soit au niveau des plans de caméra utilisés ou encore des structures narratives semblables).

Module 1 : Le premier module, un petit historique des films d’horreurs, Ce genre majeur du cinéma s’étend sur une période assez longue et regroupe différents codes, inspirations et buts implicites ou explicites.

Module 2: Ce module nous permettra de nous intéresser à un genre bien particulier et assez récent dans le cinéma d’horreur : le Teen movie et les Slashers. Ces derniers s’adressent plus particulièrement à un public jeune. Il s’agit d’un genre qui est très codifié revêtant souvent le même schéma. Mais que sont réellement ces films ? 

Module 3 : Dans le troisième module on va s’intéresser aux  films d’horreurs d’auteurs. Ils s’adressent également surtout à un public adultes constitué de cinéphiles. Des films qui ont un aspect esthétique recherché dans les images, dans les plans utilisés. Où l’on découvrent des lectures transversales. On va ainsi parler principalement du maître de l’horreur Alfred Hitchcock avec Psycho, de Stanley Kubrick avec Shining et de Brian De Palma avec Carrie

Module 4 : Nous ne pouvons parler des films d’horreurs sans nous intéresser aux films  asiatiques, avec la  » J-horror » et  » k-horror ». On y découvrent des formes bien spécifiques de fantômes, dont ont découvrira les caractéristiques et les origines. Chacun de ses deux pays à ses films propres que nous découvrirons à travers des films clés tel que Ring, mais également des films moins connus en occident.

Ce MOOC a été réalisé dans le cadre du cours « Nouvelles Formes de l’Echange Culturel’ de Laurence Allard, Licence Culture et Médias, Université Lille 3.

Petit historique du cinéma d’horreur

Cours

BOYLE, Danny. « 28 jours plus tard ». 2002.

MURNEAU, « Nosferatu » . 1922. 

STOKER, Bram.

CARPENTER, John. « The Thing ». 1982.

COPPOLA FORD, Francis. « Dracula ».1992.

DEL TORO, Guillermo. « Le Labyrinthe de Pan ».

FISHER, Terence. « The Curse of the Werewolf ».

FISHER, Terence. « Les deux visages du Dr Jekyll ».

LUCAS, George. « Star Wars ». 1977.Affiche et image.

MACDOUGALL, Ranald. « The World, The Flesh and The Devil ». 1959.

MURPHY, John. « In the House – In a Heartbeat ».

FORMAN,Milos. « Vol au dessus d’un nid de coucou ». 1975. Image.

SCOTT, Ridley. « Alien, le huitième passager ». 1979. Affiche et image.

SPIELBERG, Steven. « Les dents de la Mer ». 1975. Affiche et image.

STEVENSON, Robert Louis. « L’Etrange cas du Dr Jekyll et Mr Hyde ». 1886. Affiche.

ROMERO, George. « La nuit des morts vivants ». 1968.

ROMERO, George. « Dawn of the dead ». 1978. 

WHALE, James. « Frankenstein ». 1931.

Iconographie :

-Photographie des auteurs gothiques SHELLEY Mary, STOKER Bram et ALLAN POE Edgar. (littérature)

musique :

BO « 28 jours plus tard ».

Quizz

 

Quels sont les trois moments importants du cinéma d'horreur ?

Comment ont évolué les vampires ? 

Pourquoi le Loup-garou est arrivé tardivement au sein des films ? 

Quelle peur représente les Zombies ? 

Teen-movie & Slasher

Cours

CARPENTER, John. « Halloween, la nuit des masques ». 1978. .

CRAVEN, Wes. « Les griffes de la nuit ». 1984. 

CUNNINGHAM, Sean. « Vendredi 13 ». 1980. 

-HUGHES, John. « Breakfast club ». 1985.

HUGUES, Ken. « Night School ». 1981. 

LUCAS, George. « American Graffiti ». 1973. 

LYNCH, Paul. « Prom Night ». 1980. 

MENDES, Sam. « American Beauty ». 1999. 

MIHALKA, George. « My bloody Valentine ». 1981. 

RAY, Nicholas. « La fureur de vivre ». 1955. 

WEITZ, Chris et WEITS, Paul. « American Pie ». 1999.

musiques :

- The Doors. « Lowe me two time ».

- « Rock around the clock » Billy Haley

- « Mutt » Blink 182

- BO Halloween

Quizz

Quelle est la définition du Teen-Movie ? 

Quelle est la particularité des protagonistes ? 

Que Carol J Clover a t-elle définie ? 

Comment tue le slasher ? 

 

Le cinéma d’auteur

Cours

DE PALMA, Brian. « Body Double ». 1984

DE PALMA, Brian. « Carrie ». 1976. 

HITCHCOCK, Alfred. « Vertigo ». 1958. 

HITCHCOCK, Alfred. « Psychose ». 1960. 

KUBRICK, Stanley. « Shining ». 1980. 

Musique : – Die Irae. « Berlioz ». BO « Shining »

-BO de « Carrie »

-BO de « Psycho »

 Quizz 

Quelle est la nouvelle invention utilisée dans Shining ? 

Qu'utilise Brian De Palma dans Carrie ? 

Sur quoi joue Hitchcock ? 

Quelle est la part importante dans tout ces films ? 

 

Le cinéma d’horreur asiatique

Cours 

« Ring » de Hideo Nakata,1998 .

« The Grudge » Takashi Shimizu 2004 :

«  Wispering Corridors »Park Gi Hyeong, 1998.

«  The Cat, les griffes de l’enfer » Byeon Seung Wuk. 2012

«  Dead sushi » Goto Kotaro, 2004

 » Kabuki Dance- Bando Tamasaburo. Yamanba »

Quizz 

Qu'est ce que le "Sadako Style" ? 

D'où proviennent ces Yureï ? 

Quelle est la particularité de ces femmes fantômes ? 

Quel animal trouve sa place dans le cinéma asiatique ? 

 

Bibliographie

* Format utilisé : 4 vidéos d’une durée de 5 minutes chacune. Nos voix serons là pour vous guider et vous informer en laissant une grande place au cinéma. 

* Matériel utilisé : Un ordinateur, l’utilisation du logiciel Audacity (pour enregistrer les voix) ainsi que Sony Vegas Pro 12 en tant que logiciel de montage

* ressource utilisée : « Fantôme du cinéma Japonnais » Stéphane de Mesnildot, Edition rouge profond 

(http://www.radiocampusparis.org/2011/11/fantomes-du-cinema-japonais-pour-le-3e-opus-de-loeil-voyageur/#)