Présentation

Afin de mieux comprendre la façon dont les pratiques contemporaines sont distillées sur la multitude d’interfaces qui entourent les usagers au quotidien, nous vous proposons d’étudier la construction des événements médiatiques internationaux, notamment les catastrophes naturelles. Par le biais des écrans (smartphones, ordinateurs, tablettes,…), l’actualité est construite de façon multimodale, c’est-à-dire à la fois via des supports, des types d’énonciation qui leur sont propres mais aussi selon des normes variées et complexes. De plus, les nouvelles possibilités de connectivité et de partage offertes par les technologies mobiles permettent une circulation des informations à une vitesse jamais atteinte, en lien avec les problématiques de la mondialisation, d’hégémonie culturelle, médiatique voire idéologique et également de la circulation de rumeurs.  La question de la réception des usagers de l’information d’actualité, dans la mesure où leurs rapports individu/collectif et leur capacité de détournement s’en trouvent modifiés, reste centrale.

En prenant pour étude de cas la catastrophe du Tsunami du 11 mars 2011 au Japon, nous tenterons de brasser un éventail allant des théories des constructions médiatiques de l’ »événement » aux sollicitations concrètes des Nouvelles Technologies de l’Information et de la Communication nuancées par les pratiques réceptives des usagers.

Ainsi, nous vous proposons 5 modules, étayés de lectures sur lesquelles nous nous sommes appuyés mais qui peuvent vous permettre d’aller plus loin.

Module 1 : Introduction aux théories de la construction médiatique d’un événement

Module 2 : Enjeux de la médiatisation et solidarité internationale

Module 3 : Déroulement de la journée du 11 mars 2011 en compagnie de Monsieur Lambda, et de ses écrans

Module 4 : Enjeux de l’actualité : énonciations, détournements, rumeurs

Module 5 : Bilan et ouverture : entre perspective catastrophiste et usage modéré

Pour tester vos connaissances, nous vous proposons un questionnaire final qui vous(nous) permettra de savoir si ce MOOC vous a permis d’élargir vos connaissances et si notre mission est réussie :)

Si vous avez des questions, n’hésitez pas à nous les poser en commentaires, nous tâcherons d’y répondre du mieux que nous pourrons.

Bon MOOC !

La Multimodalité de l’information à l’ère du Multi-écrans

MODULE 1: INTRODUCTION AUX THÉORIES DE LA CONSTRUCTION MÉDIATIQUE D’UN ÉVÉNEMENT 

Ce MOOC se propose d’étudier, de façon non exhaustive, la manière dont les événements médiatiques, et notamment les catastrophes naturelles, relèvent d’une  construction par le biais des écrans qui nous entourent (télévision, smartphone…).
Pour ce premier module, passage obligé par quelques explications sur la construction médiatique d’un événement.

Pour ceux qui souhaiteraient approfondir le sujet, nous pouvons vous conseiller quelques lectures:
-Construire l’événement de Eliseo VERONE, Paris, Editions de Minuit, 1981.
-L’événement et les médias de Jocelyne ARQUEMBOURG, Paris, Edition des Archives Contemporaines, 2011
-Inventer l’actualité: La construction imaginaire du monde par les médias internationaux de Laurent GERVEREAU, Découverte, Paris, 2004

Rendez-vous au prochain module dans lequel nous nous focaliserons sur le traitement médiatique de la catastrophe du tsunami le 11 mars 2011 au Japon.

La Multimodalité de l’information à l’ère du Multi-écrans

MODULE 2: ENJEUX DE LA MÉDIATISATION ET SOLIDARITÉ INTERNATIONALE

 

A la suite de la brève introduction du Module 1 sur la construction médiatique d’un événement, voici cette semaine que nous nous focalisons sur la catastrophe du Tsunami de 11 mars 2014 au Japon. L’occasion, alors qu’un événement tragique se déroule, de voir les procédés des journalistes pour en parler. Attention, pas d’approche simpliste, les procédés sont multiples et la réception des spectateurs diversifiée. Juste un point pour (r)éveiller notre regard critique…

(des problèmes de droits d’auteurs et nous voici obligés de vous proposer ce lien, on espère temporairement :) )

http://youtu.be/Jp4lKkhevq4

Pour poursuivre l’analyse :

Les Médias et l’indifférence, Jacques Gonnet, PUF, Paris, 1999.

L’Impact de l’Image, Alain Gauthier, L’Harmattan, Paris, 1993.

Le Pouvoir des Médias, Grégory Derville, PUG, Grenobles, 1997.

La Souffrance à distance, Luc Boltanski, Folio essais, Paris, 2007.

 

Prochain Module (3) : Déroulement du 11 mars 2011 en compagnie de Monsieur Lambda, et de ses écrans.

A la semaine prochaine !

La Multimodalité de l’information à l’ère du Multi-écrans

MODULE 3: DEROULEMENT DE LA JOURNEE DU 11 MARS 2011 EN COMPAGNIE DE MONSIEUR LAMBDA, ET DE SES ECRANS

Henry Jenkins et le principe de convergence : « flux de contenus qui traversent de multiples plateformes médiatiques ».La variété de nos écrans et des médias qui s’y inscrivent amènent à une nouvelle forme de considération des publics. Jenkins voit la circulation des contenus entre les supports comme ne pouvant se concevoir sans la participation active des consommateurs car ce sont eux qui établissent les connexions.

Prenons Monsieur Lambda, homme moyen. Cet homme vit avec son temps et, ainsi, avec les technologies toujours un peu plus présentes dans notre quotidien. Comme tout homme moderne, il est entouré d’écrans (smartphones, ordinateur,…) et est inondé d’informations plus ou moins importantes chaque jour, chaque heure. A quoi ressemble la journée du 11 mars 2011, durant laquelle un Tsunami a ravagé le Japon, de Monsieur Lambda ?

 

 

Les pratiques numériques s’inscrivent par définition dans une multimodalité : le verbal, l’iconique, le sonore, … très souvent mixés ensemble !

Les pratiques aujourd’hui sont très largement transécraniques, quelques chiffres éloquents :

- 5 écrans en moyenne par foyer en France

- 48% des Français utilisent plus de 3 écrans par jour

- 1 Français sur 2 possède un Smartphone

 

Quelques références pour aller plus loin :

- http:/www.tempsreel.nouvelobs.com/planete [consulté en ligne le 23 mars 2014]

- http:/www.broucecile.canalblog.com [consulté en ligne le 25 mars 2014]

- http:/www.ina-expert.com [consulté en ligne le 25 mars 2014]

- L’événement et les médias, Jocelyne Arquembourg, Paris, Editions des Archives contemporaines, 2011.

La Multimodalité de l’information à l’ère du Multi-écrans

Module 4 : Enjeux de l’actualité : énonciation, détournements, rumeurs

Cette semaine, nous étudions la façon par laquelle les différents supports numériques supposent par eux-mêmes des formes d’énonciation. Les différents écrans présentent l’actualité par des moyens qui leur sont propres. Cependant, la circulation à l’échelle globale de l’actualité donne l’illusion d’un « direct permanent » sans médiation or un sujet est toujours à l’origine d’un discours, qu’il soit audio, visuel,… Mais sans vouloir diaboliser les nouveaux médias et les écrans toujours plus présents dans notre quotidien, qui rendent autant possible la circulation de fausses informations que de faits avérés, on peut aussi imaginer qu’ils permettent la diversification des sources et énoncés…

 

Pour aiguiser toujours mieux son esprit critique, quelques sources :

- http://www.internetactu.net/2014/03/31/internet-de-la-rumeur-a-linformation/ [consulté en ligne le 29 mars 2014]

- L’Information, la Désinformation et la « Réalité », Guy Durandin, PUF, Paris, 1993.

- et aussi les écrits de Xavier de la Porte en général

A la semaine prochaine !

 

La Multimodalité de l’information à l’ère du Multi-écrans

Module 5 : Bilan et ouverture : entre perspective catastrophiste et usage modéré

Et voici venir la fin de ce MOOC… Ne sortons pas encore les mouchoirs car le module 5 est là ! Nous vous proposons de faire le bilan des éléments essentiels auxquels nous avons essayé de vous sensibiliser. Prenez des notes car le quiz final n’est pas loin. Loin de nous l’idée de faire le procès de l’aspect multimodal et multi-écrans de l’actualité contemporain, il s’agit plutôt de réfléchir aux changements que cela entraîne dans la réception, la participation et l’interprétation de l’information par les usagers, sans diaboliser ni idéaliser.

Nous espérons que notre travail vous a intéressés et espérons recevoir vos réactions :) et n’oubliez pas de répondre au quiz qui sera publié d’ici quelques jours ici-même !

Moocement vôtre

Quiz Final !

Voici venu le temps du quiz final. Soyez honnêtes, écrivez vos réponses sur un petit bout de papier ou dans les commentaires et tentez de comparer avec la réponse, sachant qu’il s’agit plutôt d’ouvrir des pistes de réflexions. Ceux qui auront été les plus motivés, les plus philosophes, les plus participatifs se verront envoyer un Certificat de Veilleur Transécranique !

Bien à vous,

Pourquoi peut-on parler d'une multimodalité dans la construction de l'information renforcée par les Nouvelles Technologies de l'Information et de la Communication et l'ère du multi-écrans ?

Combien d'écrans un foyer français possède-t-il en moyenne?

Pourquoi ne peut-on plus parler d'"impact des médias", encore plus à l'ère du multi-écrans?

En quoi les risques supposés d'une propagation rendue plus facile par l'internet peuvent-il être nuancés?

Quelle est la principale innovation rendue possible par le réseau mobile liée à l'information?

Pourquoi ne peut-on pas dire, a priori, que les habitudes culturelles en matière d'information soient bouleversées avec le développement de l'actualité "partout avec soi"?

Pourquoi la possibilité de participation des publics réactualisée par les réseaux numériques peut-elle constituer une opportunité à la démocratie ?

Bonus : comment s'appelle le collègue comptable de M. Lamba?